Assises de Liège : deux condamnations pour meurtre

Le verdict aux Assises de Liège est tombé : Après 7 heures de délibérations et de motivation de leur décision, les jurés de la cour d'Assises de Liège ont reconnu Mohamed El Fassi, 63 ans, et Kamel Ben Othman, 60 ans, coupables du meurtre de Chokri Messaoudi commis le 7 novembre 2002 à Liège à la suite d'une transaction portant sur une importante quantité de drogue. Radhi El Benna, le troisème accusé, a lui été acquitté, comme l'avait proposé l'avocat général, au bénéfice du doute. Kamel Ben Othman était jugé par défaut. Il avait pris la fuite en France après les faits et n'avait pu être localisé. L'arrêt sur les peines est attendu dans la soirée.

Lire la suite...

[...] (→ Lire la suite...) - (Source : RTC)

Hamoir réclame un million d’euros au fédéral

La commune de Hamoir dispose d'un service d'incendie qui couvre son territoire mais aussi celui des communes d'Anthisnes, de Ferrières, de Comblain et d'Ouffet. Un service qui lui coûte cher ! Aujourd'hui, le bourgmestre réclame plus d'un million d'euros au gouvernement fédéral. Un montant dû qui handicape fortement la commune dans sa gestion quotidienne.

Lire la suite...

[...] (→ Lire la suite...) - (Source : RTC)

Colloque gibier

Les dégâts causés par la faune sauvage sont de plus en plus nombreux en Wallonie. Ils peuvent être préjudiciables pour les agriculteurs qui voient parfois leurs terres saccagées par des sangliers. Le débat était ouvert ce mardi au centre culturel de Remouchamps : agriculteurs, chasseurs, experts et juristes ont réagi à cette problématique.

Lire la suite...

[...] (→ Lire la suite...) - (Source : RTC)

Le Roi et la Reine à Waremme

Le roi Albert II et la reine Paola se rendront dans la matinée du mercredi 7 mars à Waremme, en province de Liège, dans le cadre de leur intérêt pour l'enseignement d'immersion linguistique, a fait savoir mardi le Palais via un communiqué. La visite royale aura lieu après l'invitation lancée il y a plusieurs mois par le bourgmestre PS Guy Coëme. Le Roi et la Reine iront à la rencontre des habitants de la ville. Un bain de foule est d'ailleurs prévu. Ils salueront aussi les 25 ans du conseil communal des enfants. Waremme a en effet le mérite d'avoir mis sur pied le premier conseil communal de ce genre dans le pays. La visite saluera également le travail effectué à l'école d'immersion de Bettincourt, un hameau de la commune de Waremme. L'école d'immersion qui intéresse le Roi et la Reine est victime de son succès. Elle doit être agrandie pour continuer d'assurer la scolarité des élèves qui se sont engagés dans le cursus. L'école communale jouxte des terrains qui appartiennent au CPAS de Waremme et au CPAS de Saint-Trond. Des accords sont intervenus et devraient permettre à l'enseignement d'immersion de se poursuivre.

Lire la suite...

[...] (→ Lire la suite...) - (Source : RTC)

Liège: une femme placée sous mandat d’arrêt pour le meurtre de son compagnon

Un homme et une femme originaire du Bangladesh ont été placés sous mandat d’arrêt à Liège pour le meurtre d’un autre homme, lui aussi originaire du Bangladesh, dont le corps carbonisé avait été retrouvé en septembre à Looz, dans la province de Limbourg.

[...] (→ Lire la suite...). - (Source : La Meuse : Liège)

Armes : la CSC pas inquiète pour l’emploi

Du côté de la CSC, on ne se montre pas outre mesure inquiet du retard que risque de prendre la Région Wallonne dans la transposition d'une directive européenne relative au commece des armes au sein de l'Union : "Je suppose que tant que la directive n'est pas transposée, c'est le système antérieur qui fonctionne", souligne Gabriel Smal, secrétaire principal de la CSC-Metal Liège-Huy-Waremme. "J'imagine que la Wallonie s'expose à des sanctions européennes mais qui ne toucheraient pas directement le secteur"...et donc l'emploi. Quant à la volonté du ministre écolo de coupler la transposition de la directive à la réforme de la procédure d'octroi des licences d'armes, la CSC est très claire : "Nous avons toujours été favorables à une transposition telle quelle de la directive européenne. Il n'y a vraiment aucune raison de mettre en danger un secteur porteur d'emplois en édictant des règlements plus contraignants que ceux adoptés dans les autres pays européens"

Lire la suite...

[...] (→ Lire la suite...) - (Source : RTC)