Le premier Lidl «of the future» ouvre ses portes demain à Haccourt et offre une minute de courses gratuites!

Le premier Lidl «of the future» ouvre ses portes demain à Haccourt et offre une minute de courses gratuites! L’ouverture du nouveau Lidl de Haccourt, c’est ce mercredi. Fermé au mois de mai pour être entièrement démoli et reconstruit, le Lidl de Haccourt rouvre ses portes ce mercredi matin. Il est le premier magasin de l’enseigne à décliner, en région liégeoise, le nouveau concept de «Lidl of the future». Nous avons pu le visiter en primeur et une chose est sûre, l’avant-après est impressionnant.

[...] (→ Lire la suite...). - (Source : Actualité - sudinfo.be)

Geneviève a ouvert son premier magasin de chocolat belge au Zimbabwe, il y a 20 ans: aujourd’hui elle s’installe à Liège!

Geneviève a ouvert son premier magasin de chocolat belge au Zimbabwe, il y a 20 ans: aujourd’hui elle s’installe à Liège! Depuis un an, La Chocolateria est un endroit cosy, où on peut venir boire un chocolat chaud maison, déguster des pâtisseries, ou emporter. Derrière La Chocolateria, il y a Geneviève Trépant, une dame au parcours très atypique !

[...] (→ Lire la suite...). - (Source : Actualité - sudinfo.be)

Le magasin «Au Gré du vent» à Huy, c’est fini

Le magasin «Au Gré du vent» à Huy, c’est fini Le magasin de prêt-à-porter «Au Gré du vent», rue des Fouarges, à Huy vit ses derniers moments. Début 2018, il fermera définitivement ses portes. Après l’avoir tenu 3 ans, la Hutoise Murielle Zeguers a décidé de ne pas renouveler le bail commercial.

[...] (→ Lire la suite...) - (Source : La Meuse Huy-Waremme)

Des yaourts pourris dans un magasin bien connu de Herstal

Des yaourts pourris dans un magasin bien connu de Herstal Le tribunal correctionnel de Huy (compétent pour les affaires ayant trait à l’environnement et à l’urbanisme sur l’entièreté du territoire de la Province de Liège) se prononcera finalement le 12 décembre prochain sur le jugement à rendre à monsieur Polat Haci. Cet habitant d’Oupeye de 44 ans d’origine turque est gérant depuis le 30 septembre 2014 d’un magasin d’alimentation bien connu à Herstal.

[...] (→ Lire la suite...) - (Source : La Meuse)

Nouveau: les meubles en circuit court chez Cezar et à la menuiserie Schwanen, à Thimister-Clermont

Nouveau: les meubles en circuit court chez Cezar et à la menuiserie Schwanen, à Thimister-Clermont Véritable institution au niveau de la vente de meubles dans notre région, Meubles Cezar a décidé de se diversifier en collaborant avec la menuiserie Schwanen de Thimister-Clermont. Un partenariat local qui a débouché sur la création d’une salle à manger unique dont le magasin de meubles aura l’exclusivité. Le fait de privilégier les circuits courts a aussi été une des raisons de cette collaboration.

[...] (→ Lire la suite...) - (Source : La Meuse Verviers)

La fin d’une époque à Richelle: Mariette Pinckers, 81 ans, ferme son magasin de la rue du Centre

La fin d’une époque à Richelle: Mariette Pinckers, 81 ans, ferme son magasin de la rue du Centre Mariette Pinckers n’a pas seulement dépanné ses clients durant une soixantaine d’années avec son magasin situé dans le centre de Richelle. Elle a participé activement au dynamisme du village, sa supérette étant devenue un endroit de rencontre où la convivialité et le respect régnaient en maître.

[...] (→ Lire la suite...) - (Source : La Meuse)

Le Val du Chaineux, à Stembert, s’agrandit et déménage (+ vidéo)

Le Val du Chaineux, à Stembert, s’agrandit et déménage (+ vidéo) Il va y avoir du changement et pas du petit au Val du Chaineux, l’entreprise vinicole basée à Stembert. Le patron prévoit d’agrandir l’espace de stockage, de déménager le magasin et de créer une grande salle de dégustation.

[...] (→ Lire la suite...) - (Source : La Meuse Verviers)

Verviers: il croit faire une bonne affaire, il se fait arnaquer de 300 euros

Verviers: il croit faire une bonne affaire, il se fait arnaquer de 300 euros Ce jeudi, un client a acheté du matériel soi-disant d’exposition pour un montant de 1.000 euros, sur le parking d’un magasin rue de la Paix à Verviers. Il a payé au moyen d’un terminal portable. Ce n’est qu’après qu’il a eu la bonne idée de se renseigner au magasin, où on lui a dit que la valeur réelle des objets neufs n’était que 700 euros!

[...] (→ Lire la suite...) - (Source : La Meuse Verviers)