Villers: «Je ne loue plus à des allocataires sociaux»

Villers: «Je ne loue plus à des allocataires sociaux» Le jour où les journaux pourront restituer, avec précision, la dimension olfactive d’un reportage, vous aurez, comme nous, les yeux qui piquent et la nausée. Depuis jeudi matin, Paul Collin, le propriétaire, est occupé à déblayer et à évacuer les crasses qui jonchent la maison qu’il louait à un couple avec huit enfants et quatre chiens à Villers-le-Bouillet. Il nous emmène pour une expérience sensorielle étonnante. Un euphémisme…

[...] (→ Lire la suite...) - (Source : La Meuse Huy-Waremme)